Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon. © Atelier d'architecture Anthony Béchu

Convivialité & Gastronomie

La Cité de la gastronomie et du vin de Dijon se dévoile

21 mars 2017

La Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon ouvrira ses portes en 2019 au cœur de la capitale bourguignonne. Les premiers contours de cet ambitieux projet culturel et touristique ont été présentés aux acteurs du territoire et au grand public.

Le 21 mars, alors que la gastronomie française était célébrée dans le monde entier à travers l’événement Goût de / Good France, la Ville de Dijon a levé le voile sur la future Cité internationale de la gastronomie et du vin, en présence du président de la République française, au Palais des ducs et des états de Bourgogne.

Une cité au cœur de la ville

À la suite de l’inscription en 2010 du « repas gastronomique des Français » sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco, l’État a souhaité faire émerger des lieux de valorisation et de promotion de ce bien culturel à valeur universelle. La Cité de la gastronomie de Dijon a ainsi reçu pour mission de valoriser de façon spécifique la thématique de la vigne et du vin. Mission qui trouve un écho supplémentaire avec l’inscription, en 2015, des climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco.

La future Cité, à l’esthétique résolument futuriste, sera érigée sur le site de l’ancien hôpital général, au premier kilomètre de la route des Grands Crus et aux portes du centre historique de la ville. Constituée de deux espaces d’exposition de 1 700 m2 dédiés au patrimoine gastronomique et viticole français, elle sera implantée au cœur d’un nouveau quartier de 6,5 hectares. Celui-ci accueillera de nombreux équipements à vocation culturelle, touristique, commerciale et économique d’envergure internationale – dont une école de cuisine et de pâtisserie Ferrandi, l’École des vins de Bourgogne, des commerces et restaurants, un hôtel 4 étoiles et un complexe cinématographique –, ainsi qu’un écoquartier de 540 logements.

Rayonnement et attractivité à travers le monde

À partir du 25 mars, la Maison du projet ouvrira ses portes au grand public. Installé dans la chapelle de l’ancien hôpital général, cet espace pédagogique accueillera les personnes désireuses de mieux connaître le projet et ceux qui le construisent. Il proposera notamment un descriptif du projet, une exposition sur les climats et les vins de Bourgogne, ainsi qu’une maquette virtuelle, pour une immersion dans les différents espaces de la future Cité.

Côté calendrier, les travaux doivent débuter d’ici la fin de l’année, pour un achèvement du programme en 2019. La Cité internationale de la gastronomie et du vin permettra de générer plus de 2 000 emplois durables. Un million de visiteurs du monde entier seront attendus chaque année sur le site.

L'auteur de l'article

L'équipe éditoriale INSTANT Vitalité

Les articles du même auteur

Partager cet article

Pour poursuivre la lecture