© EPA/XDGA/MDP - Le projet de Village global de l'Exposition universelle 2025 sur le site Paris-Saclay

Culture

La France choisit Saclay pour accueillir l’Exposition universelle

12 juillet 2017

Dans le cadre de la candidature française à l’organisation de l’Exposition universelle 2025, le site de Paris-Saclay a été désigné pour accueillir le Village global, épicentre du projet français.

Une candidature dans la candidature ! Le 12 juillet, le comité EXPOFRANCE 2025 s’est prononcé sur le choix du futur site d’implantation du Village global, point central de la manifestation. Si le projet de la France – soutenu notamment par AG2R LA MONDIALE – est retenu, le plateau de Saclay dans l’Essonne accueillera l’emblématique globe de verre de 127 mètres de diamètre ainsi que les pavillons nationaux, reliés aux grandes métropoles régionales. Sur une superficie de 60 hectares, 169 pays s’y donneront rendez-vous pendant six mois.

Saclay, future vitrine du monde

Trois autres territoires franciliens – Val d’Europe (Seine-et-Marne), le Triangle de Gonesse (Val-d’Oise) et la plaine de l’Ourcq (Seine-Saint-Denis) – étaient en lice. Les critères de sélection étaient nombreux : faisabilité technique, accessibilité, sécurité, durabilité, qualité environnementale, impact sur les finances publiques, capacité du site à participer à l’héritage de l’Exposition universelle, mais surtout, concordance avec le thème du projet français : « La connaissance à partager, la planète à protéger ». De ce point de vue, la candidature de Paris-Saclay faisait pleinement sens.

Vaste territoire agricole, le plateau de Saclay concentre établissements universitaires, organismes de recherche et grandes écoles. Y sont notamment implantés l’École polytechnique et le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), bientôt l’École centrale. 70 000 étudiants et 10 500 enseignants-chercheurs s’y croisent chaque jour. L’actuel pôle scientifique et technologique, qui devrait être desservi par la ligne 18 du futur métro Grand Paris Express dès 2024, sera reconverti en un campus international de nouvelle génération, pérennisant ainsi l’esprit de l’Exposition au-delà de 2025.

Choix du pays hôte fin 2018

Les membres du Groupement d’intérêt public (GIP) EXPOFRANCE 2025 sont désormais mobilisés pour la prochaine étape : le dépôt du dossier technique complet auprès du Bureau international des expositions (BIE) le 28 septembre prochain. Saclay sera alors officiellement en compétition avec Osaka au Japon, Ekaterinbourg en Russie et Bakou en Azerbaïdjan. Les États membres du BIE rendront leur décision finale en novembre 2018.

La dernière Exposition universelle organisée en France a eu lieu à Paris en 1900.  L’événement a laissé de nombreux héritages architecturaux, dont la tour Eiffel, la gare d’Orsay (aujourd’hui le musée d’Orsay), le Grand Palais et le pont Alexandre III.

L'auteur de l'article

L'équipe éditoriale INSTANT Vitalité

Les articles du même auteur

Partager cet article

Pour poursuivre la lecture