Santé, Sport & Bien-être

8e édition des Entretiens de la recherche sur Alzheimer

27 avril 2017

La conférence annuelle organisée par la Fondation pour la recherche sur Alzheimer est l’occasion de dresser un état des lieux de la recherche médicale et des différentes approches thérapeutiques visant à freiner le développement de la maladie.

Ouverts aux professionnels comme au grand public, les Entretiens de la recherche sur Alzheimer réunissent tous les ans des spécialistes de la maladie, devenue enjeu majeur de santé publique. La 8e édition se tiendra le 27 avril, à la Maison de la Chimie à Paris. L’objectif de ces rencontres : partager les dernières avancées scientifiques et les perspectives d’avenir autour de cette pathologie qui altère la mémoire, le langage, les gestes et le comportement, avec pour conséquence une perte progressive d’autonomie.

Où en sommes-nous de la recherche sur la maladie d’Alzheimer ? Comment mieux accompagner un proche malade ? Quels bienfaits peuvent avoir certaines thérapies non médicamenteuses – telles que la création théâtrale ou les activités musicales – sur l’autonomie et la qualité de vie des patients ? Autant de questions auxquelles chercheurs, médecins et experts répondront au cours des différentes interventions programmées lors de cette journée.

Première cause de dépendance

Partenaire des Entretiens, AG2R LA MONDIALE s’implique depuis longtemps en faveur du mieux-vivre des malades et du soutien aux proches et aux aidants. À cette occasion, Éric Sanchez, Directeur de la valorisation et de l’innovation sociale au sein du Groupe, présentera un retour sur expérience, après la mise en place en 2012 d’ateliers expérimentaux de tai chi chuan pour des personnes atteintes de la maladie et leurs aidants. AG2R LA MONDIALE sera également présent au sein de l’Espace Partenaires, pour renseigner les visiteurs sur les différents dispositifs d’accompagnement proposés.

Avec 225 000 nouveaux cas recensés chaque année, cette affection neurodégénérative est aujourd’hui la 4e cause de mortalité et la première cause de dépendance en France. En 2020, 3 millions de malades et proches aidants seront concernés par la maladie d’Alzheimer. Si celle-ci frappe le plus souvent des personnes âgées – près de 15 % des plus de 80 ans –, elle peut aussi survenir beaucoup plus tôt. On estime aujourd’hui à 33 000 le nombre de patients de moins de 60 ans touchés par la maladie.

L'auteur de l'article

L'équipe éditoriale INSTANT Vitalité

Les articles du même auteur

Partager cet article

Pour poursuivre la lecture