Santé, Sport & Bien-être

L’engagement associatif au service du bien-vieillir

22 juin 2017

AG2R LA MONDIALE a réuni à Paris ses réseaux nationaux d’associations de retraités, qui œuvrent tout au long de l’année en faveur de l’inclusion sociale et de la solidarité intergénérationnelle.

Le 22 juin se sont déroulés successivement à Paris les 30 ans de l’association Espace Réunica Solidarités (ERS) et la rencontre nationale des amicales d’AG2R LA MONDIALE. Ces réseaux d’associations de retraités, nés de l’histoire du Groupe et de ses différents rapprochements, ont été constitués autour d’une même mission : maintenir le lien social des allocataires à travers une retraite active et développer le bénévolat au service des autres.

Ambassadeurs de l’engagement sociétal du Groupe

Tout au long de l’année, l’ERS comme les amicales du Groupe, proposent principalement à leurs adhérents des activités de loisirs et de convivialité – visites de musées, cours linguistiques, ateliers informatiques, séances d’activités physiques… – et conduisent des actions de bénévolat auprès de différents publics, en premier lieu les personnes âgées en situation d’isolement.

Le soutien aux aînés mobilise ainsi plus de la moitié des 80 bénévoles de l’ERS, qui a mené en 2016 plus de 1 350 visites à domicile ou en Ehpad*. Basée à Paris et Besançon, l’association fête cette année trois décennies au service des plus fragiles. Quant à la cinquantaine d’amicales réparties sur tout le territoire, l’ensemble de leurs actions bénéficie actuellement à près de 7 500 seniors.

L’engagement associatif, facteur majeur d’inclusion sociale

Le séminaire a été l’occasion de présenter deux études menées par l’Institut de gérontologie sociale (IGS) de Marseille et le cabinet Opus 3. Celles-ci confirment combien le lien social et les loisirs sont déterminants pour la qualité de vie des retraités et mettent également en avant un certain profil de retraité prêt à s’engager dans des actions de bénévolat à forte valeur ajoutée sociétale. Autre temps fort, l’organisation d’ateliers de travail au cours desquels les participants se sont penchés sur le fonctionnement futur du réseau des amicales.

Objectif pour les années à venir : harmoniser et structurer ces deux modèles associatifs, dont la richesse, la complémentarité et l’ancrage­ dans les territoires constituent un formidable levier au service de la prévention du vieillissement. En effet, que l’on soit « simple » adhérent ou bénévole actif, l’investissement associatif des seniors contribue significativement à améliorer leur santé et, plus tard, à prévenir leur isolement.

* Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes

L'auteur de l'article

L'équipe éditoriale INSTANT Vitalité

Les articles du même auteur

Partager cet article

Pour poursuivre la lecture