©LinkUp

Convivialité & Gastronomie

Des étudiants à la rencontre des entreprises agroalimentaires

2018

L’Association nationale des industries alimentaires (ANIA) a lancé le programme « Qu’est-ce qu’on mange ? », qui permet de répondre, de manière concrète et pédagogique, aux questionnements des consommateurs en matière d’alimentation.

Plus avertis, plus vigilants, plus exigeants. Depuis quelques années, les Français expriment de nouvelles attentes sur la qualité des produits qu’ils consomment, leur composition, l’origine des aliments et l’impact de leur production sur l’environnement. Des attentes légitimes, révélatrices d’une profonde évolution des modes de consommation. 

Une démarche de transparence

Pour y répondre, les acteurs de la filière agroalimentaire se sont engagés dans des démarches volontaires d’amélioration continue en faveur d’une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous, que ce soit en matière d’optimisation nutritionnelle des produits, de mise en place de procédés de fabrication plus durables ou encore de transparence autour de la provenance des ingrédients. Ces engagements ont donné lieu à la formalisation, en mai 2016, d’un « Nouveau pacte alimentaire » proposé par l’ANIA, afin de rétablir la confiance entre ceux qui produisent et ceux qui consomment.

Dans le prolongement de cette démarche, l’organisation professionnelle – dont AG2R LA MONDIALE est un partenaire historique – a conçu et lancé fin 2017 le programme « Qu’est-ce qu’on mange ? », à destination du grand public. Son objectif : répondre aux questionnements, craintes et attentes des consommateurs, tout en démontrant les engagements tenus par les entreprises agroalimentaires.

Des bonnes pratiques exemplaires

Par le biais de vidéos et d’infographies, cette plateforme donne la parole à trois étudiants de l’école d’ingénieurs AgroParisTech, sensibles aux problématiques d’alimentation, de nutrition, de santé ou d’environnement. L’internaute suit le roadmovie de ces ambassadeurs d’un nouveau genre, partis sur les routes de France pour interroger fabricants et représentants de marques alimentaires qui leur ont ouvert leurs portes. Et trouver auprès d’eux les réponses à des questions que tout le monde se pose sur son alimentation.

Additifs alimentaires, amélioration nutritionnelle des céréales de petit-déjeuner, réduction des emballages, préservation des bénéfices nutritionnels dans les bouteilles UHT, origine du blé utilisé dans le pain… sont les premières thématiques mises en ligne sur le site internet dédié et sur la chaîne YouTube de l’Ania. Les internautes sont également invités à soumettre des thèmes qu’ils souhaitent voir aborder. D’ici le printemps 2018, le dispositif, qui a vocation à être pérenne, sera ainsi enrichi d’autres témoignages d’entreprises de toutes tailles et représentatives de l’ensemble des métiers de la filière.

 

VISIONNER LES VIDÉOS DU PROGRAMME :

L'auteur de l'article

L'équipe éditoriale INSTANT Vitalité

Les articles du même auteur

Partager cet article

Pour poursuivre la lecture