Les candidats du 37e Concours national des meilleurs jeunes boulangers de France et du 8e Trophée des talents du conseil et de la vente 2017 © Frédéric Vielcanet

Convivialité & Gastronomie

Les futures étoiles de la boulangerie artisanale

Du 21 au 23 novembre 2017

Les meilleurs apprentis de l’Hexagone s’étaient donné rendez-vous au cœur du Cantal, pour mesurer leur talent et tenter de décrocher le titre de « meilleur jeune boulanger de France ».

La 37e édition du Concours national des meilleurs jeunes boulangers de France s’est tenue du 21 au 23 novembre 2017, à l’École française de boulangerie et de pâtisserie d’Aurillac (EFBPA). Un titre prestigieux et plein de promesses qu’ont obtenu Guillaume Caumel (Pays de la Loire), Jade Genin (Auvergne-Rhône-Alpes) et Maëlle Dominin (Occitanie), classés respectivement premier, deuxième et troisième, à l’issue de trois journées d’épreuves intensives.

Les meilleurs apprentis boulangers de France

Organisée par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française en partenariat avec AG2R LA MONDIALE, cette compétition professionnelle vise à mettre en avant la boulangerie artisanale, à valoriser la formation dispensée par la profession et à faire naître des vocations chez les jeunes apprentis. Elle voit ainsi concourir chaque année dans une région différente, de jeunes titulaires du CAP* boulanger, âgés de moins de 21 ans et provenant des 4 coins de France. Cette année, c’est sur les terres cantaliennes que les candidats ont pu afficher leur talent.

Issus des sélections départementales puis régionales, les finalistes ont été accueillis mardi 21 novembre par Christian Vabret, Meilleur ouvrier de France (MOF), président de la Fédération des boulangers du Cantal et président de l’EFBPA, et Jean-Yves Gautier, MOF et président du jury. Méthode, maîtrise technique, précision, rigueur, gestion du temps, créativité : autant de qualités acquises auprès de leurs formateurs respectifs, que les participants ont démontré trois jours durant, du laboratoire au fournil.

Révélateur de talents

7 heures de travail étaient imparties pour préparer, cuire et présenter les nombreuses pièces requises pour l’évaluation, la dégustation et la notation par le jury de professionnels : pains de tradition française, pain de campagne, pain régional, viennoiserie en pâte levée feuilletée, viennoiserie en pâte levée, création boulangère salée et pain décoré. Pour ce dernier, le terroir était mis à l’honneur, à travers la thématique de l’épreuve : « Auvergne, terre d’aventure ».

Les résultats, ainsi que ceux du 8e Trophée des talents du conseil et de la vente – dédié au personnel de vente –, ont été proclamés lors de la soirée de gala du jeudi 23 novembre. Les heureux lauréats auront le privilège de participer aux plus prestigieuses manifestations publiques organisées par la Confédération, dont la traditionnelle cérémonie de remise de la galette de l’épiphanie aux hautes autorités de l’État, au Palais de l’Élysée, et la soirée des Rabelais des jeunes talents organisée par la Confédération générale de l’alimentation en détail (CGAD).

* Certificat d’aptitude professionnelle

L'auteur de l'article

L'équipe éditoriale INSTANT Vitalité

Les articles du même auteur

Partager cet article

Pour poursuivre la lecture