© Franck Taillade

Convivialité & Gastronomie

MOF charcutier-traiteur : en route pour le titre

Du 18 au 20 novembre 2017

Les épreuves qualificatives de la 26e édition du concours « Un des meilleurs ouvriers de France » (MOF) charcutier-traiteur ont eu lieu les 18, 19 et 20 novembre. À la clef : les épreuves finales qui conduiront – peut-être – à l’attribution du prestigieux diplôme d’État.

Découpe, cuisson, saveur, aspect, finition, innovation, créativité… Trois jours durant, les meilleurs charcutiers-traiteurs de l’Hexagone ont mis tout leur talent et leur savoir-faire en application, pour délivrer un travail de la plus haute qualité sous le regard expert et vigilant de pairs renommés. Avec un objectif commun : concourir à l’examen final « Un des meilleurs ouvriers de France », le Graal de la profession organisé tous les 4 ans seulement.

31 professionnels, répartis en 2 groupes, ont participé aux épreuves qualificatives, selon le déroulé fixé par le comité d’organisation du concours. Les deux premières journées des 18 et 19 novembre étaient ainsi consacrées au travail en laboratoire. Elles se sont déroulées simultanément au Campus des métiers à Saint-Germain-de-Lusignan et à l’Institut des saveurs (In’Sav) à Bordeaux.

Savoir-faire traditionnels et innovation créative

En complément de l’épreuve théorique orale sur les motivations et l’engagement du candidat, l’épreuve pratique a consisté à concevoir, pendant le temps imparti, une œuvre comportant trois produits imposés de charcuterie – une hure de cochon pistachée et reconstituée dans une tête avec farce, un boudin blanc en mosaïque et un boudin noir du Sud-Ouest embossé en baudruche – ainsi qu’un décor de buffet sur le thème des vignobles bordelais.

Après notation par le jury de dégustation, les fabrications ont été chargées et transférées au salon Exp’Hôtel de Bordeaux, pour la mise en place et le dressage des pièces sur buffet, avant l’exposition et la notation par le jury de présentation, lundi 20 novembre.

Le plus haut niveau de l’excellence professionnelle

Lors de ces épreuves qualificatives étaient évaluées les caractéristiques du produit et les techniques de fabrication du candidat, tout autant que le comportement de ce dernier, son respect du code des usages, sa gestion d’une réception ou encore son utilisation rationnelle des matières premières.

Après délibération des jurys, les résultats seront très prochainement communiqués aux candidats. Les heureux finalistes seront conviés à se présenter à l’ultime épreuve, qui sera organisée le dernier trimestre 2018 et verra les plus talentueux d’entre eux arborer la fameuse médaille en bronze et le col à liseré tricolore.

L'auteur de l'article

L'équipe éditoriale INSTANT Vitalité

Les articles du même auteur

Partager cet article

Pour poursuivre la lecture